Yoga Pujols 2017-2018

Yoga Pujols : la pratique reprend le mercredi 13 septembre 2017.

Pour l’année 2017 les horaires, les tarifs et le lieu restent inchangés , la salle des expositions dans le château de Pujols continue d’accueillir notre pratique. L’association Mahamoudra met à disposition les tapis, plaids et coussins de méditation.

Veuillez consulter l’article du blog sur la rentrée 2016-2017, cet article vous éclairera sur le yoga en général et le yoga d’inspiration tibétaine.

Dans les séances l’accent est mis sur le travail de conscience: la conscience du corps, la conscience de notre intériorité et le rapport conscient à notre quotidien.

  • Conscience du corps

Dans un premier temps, à ce niveau nous percevons que très souvent nous connaissons mal notre corps et ne sommes pas à l’écoute des signes qu’il nous envoie. Au travers de la pratique: des mouvements doux et rythmés dans les différents espaces corporels, des postures, des respirations nous invitons la vie à re-circuler dans des espaces bloqués ou crispés, il s’agit également de prendre conscience de ce qui se manifeste dans notre corps.

Pour les débutants cela se traduit souvent par des crampes mais surtout par la disparition progressive de certaines douleurs liées au blocage du mouvement en nous. Pour ceux qui pratiquent déjà  cela induit une plus grande circulation de l’énergie, le travail est vécu différemment nous sommes plus dans une attitude de « goûter » le mouvement de vie dans le corps et cela amène un sentiment de joie ; d’autres fois il s’agit de dépasser certaines limites ou du moins les apprivoiser ce qui peut aussi faire s’élever un certain agacement… La voie du yoga est à prendre et apprendre avec humour et humilité.

Dans ce cheminement le corps devient un outil qui permet d’unifier et harmoniser les différents plans de l’être, il est donc important d’en prendre soin: devenir son ami (au travers de la conscience) et être à son écoute.

  • Conscience de l’intériorité

Cela vient dans un deuxième temps, à un rythme propre à chacun. Petit à petit se développe le regard intérieur, accueillir ce qui s’élève en nous : ce peuvent être des émotions, des souvenirs, des sensations de malaise ou de joie dont on ne perçoit pas forcément l’origine… Comme le dit Raymond Galletier   « Ce yoga s’adresse surtout aux aventuriers de l’intériorité… ».

Le travail de conscience va amener à dépasser certains de nos enclos sacrés: des fonctionnements qui nous desservent, des émotions qui nous font réagir plutôt qu’agir… Cet aspect est un travail de longue haleine propre à chacun, tous ne s’engageront pas dans cette voie et préféreront se contenter du confort physique et de l’apaisement apportés par la pratique. C’est une des libertés offerte par la pratique du Yoga d’inspiration tibétaine: la réponse à notre demande intérieure, chacun trouvera ce qu’il choisira de vivre au travers de la pratique.

Pour ceux qui s’engagent dans cette voie d’évolution intérieure, il peut être nécessaire lors de certains passages difficiles de venir travailler en séance individuelle. Dans ces séances un accompagnement personnel est proposé au travers d’un échange suivi par une séance. Les enchainements de mouvements, postures, respirations et détente spécifiques à la personne vont permettre d’alléger la difficulté du moment en conscience. Ces séances se font à la demande des élèves ou de toute personne en éprouvant le besoin (par exemple: post-traumatisme Burn-out, après un accouchement, toute période difficile du quotidien ou période de grande transition…).

  • Rapport conscient au quotidien

Pour que la pratique ne se limite pas au tapis mais se prolonge dans notre quotidien nous nous appuyons sur la lecture de textes inspirés et inspirants. Ils nous invitent à porter un regard sur nos actes dans notre quotidien, cela se traduit progressivement par un regard plus lucide sur les événements que nous vivons et sur un certain recul qui donne la place à des actions justes – c’est à dire en accord avec notre intériorité et non en réaction aux situations extérieures… C’est un long travail pas toujours facile, certes le yoga amène une certaine « zénitude » mais cela ne gomme pas les difficultés du quotidien qui sont vécues en pleine conscience.

La paix se découvre depuis l’intérieur dans l’accueil simple de tout ce qui est vécu tant dans ce qui est léger et agréable, que dans ce qui est difficile et parfois insupportable. Pour rappel le yoga est un chemin d’unité: l’ombre et la lumière étant deux aspects intimement liés, rien n’est a rejeter, tout est à accueillir. La paix se trouve à la frontière des extrêmes dans l’unité… A méditer.