Lexique

Abhyanga

Massage traditionnel indien relaxant et ressourçant basé sur les principes de l’Ayurveda.

Ayurveda

L’Ayurveda est la science/connaissance de la vie (Ayur=Vie ; Veda=Connaissance), c’est une science vieille de 5000 ans et qui est toujours pratiquée en Inde et dans le monde. On peut parler de médecine traditionnelle indienne (dont découlent les médecines traditionnelles chinoises et tibétaines par exemple).

A la différence de notre médecine occidentale, l’Ayurveda s’intéresse surtout à la prévention: mettre en œuvre un mode/hygiène de vie conduisant à un vécu harmonieux en fonction de la nature de chaque individu et de son environnement.

Marmas

Ils ressemblent aux points d’acupuncture de la médecine traditionnelle chinoise, ce sont des centres par lesquels passe l’énergie vitale (prana). Ils ont un rôle « d’interrupteur pranique », on peut donc agir sur eux pour accroître ou réduire le prana afin d’harmoniser la circulation de l’énergie dans le corps.

Mudras

Les mudras (signes ou sceaux en sanskrit) sont des « postures » des doigts et des mains accompagnant un mouvement intérieur en conscience. Ils relient.

Pranayama

Le pranayama c’est, prenant habituellement la respiration pour support, s’ouvrir à une qualité d’Energie donnée, dans un espace vibratoire donné, et transférer cette qualité d’Energie dans un autre espace vibratoire.

Yoga

A l’origine, le Yoga est une des disciplines de la spiritualité qu’est l’Hindouisme, ainsi que le Bouddhisme, plus tardif. Le Yoga « d’inspiration tibétaine » présenté ici s’inspire, par le mouvement et le souffle, de la libre circulation de l’Energie-Vie en nous.

« Yoga » signifie « Union » (racine indo-européenne « yug », que l’on retrouve en Français dans «joug »), c’est-à-dire unité de l’être : le corps physique, le psychisme et l’être intérieur.

C’est un outil qui, partant du corps et au travers de respirations, de mouvements, de gestes et de postures :

– permet le relâchement des tensions,

– permet de respirer plus pleinement (clé de la vie),

– permet de dénouer progressivement le corps dans le mouvement,

– et conduit, par la liberté et l’ampleur de l’énergie de vie, à plus de conscience intérieure pour amener l’unité en le corps, le psychisme et l’être profond.

Remarque : le Yoga n’est ni une gymnastique ni une thérapie ; le professeur de Yoga ne se présente ni comme un thérapeute ni comme un gourou. Le Yoga n’est pas une spéculation mentale, c’est une pratique dans laquelle sont impliquées les différentes composantes de l’être humain.